Musée Regards de Provence

Le musée Regards de Provence organise des expositions d'art moderne et contemporain, liées à la Provence et à la Méditerranée.

La création du Musée Regards de Provence constitue le plus important équipement culturel privé parmi les grands chantiers qui s’érigent pour Marseille et le territoire à l’occasion de l’année Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture en 2013. Depuis sa création en 1998, la Fondation Regards de Provence a le souhait d’implanter sa structure dans un lieu pérenne dans la ville de Marseille. Son projet de création de musée porte sur la réhabilitation de l’ancienne Station Sanitaire, construite par les architectes Champollion, Fernand Pouillon et René Egger en 1948.

L’histoire de la station sanitaire est intimement liée à Marseille et à son port, ayant été l’une des principales portes d’entrée et le point de départ des voyageurs et immigrants arrivant par les voies maritimes et aériennes. Ce bâtiment, labélisé Patrimoine du XXème siècle, est entièrement repensé sur le plan scientifique et culturel sous couvert d’une muséographie moderne pour être consacrée à la collection de la Fondation Regards de Provence, à des expositions temporaires d’art moderne et contemporain et à l’histoire du lieu par des documents et photos inédits. Situé sur le front de mer au cœur d’un véritable pôle de vie et de culture, sur le périmètre de la Cité de la Méditerranée à côté de la Cathédrale de la Major face au MuCEM et à la Villa Méditerranée (Avenue Vaudoyer, 13002), le Musée Regards de Provence participe activement au réaménagement, à l’embellissement de la façade maritime, à l’amélioration d’une offre culturelle plus dynamique, conjointement avec les programmes ambitieux d’Euroméditerranée, des collectivités et du Ministère de la Culture.

En ce moment

David Dellepiane : arts et modernité

David Dellepiane : arts et modernité

Du 7 octobre 2016 au 23 avril 2017

Le Musée Regards de Provence met à l’honneur le peintre, affichiste, lithographe, portraitiste, illustrateur et décorateur, David Dellepiane (1866-1932). Provençal singulier, son approche mêle tradition et expérimentation. A la frontière des arts décoratifs, son œuvre, protéiforme, est pourtant d’une grande cohérence et d’une égale sensibilité. Cette exposition révèle les multiples facettes de son talent et permet d’apprécier ses champs d’inspiration et sa production dans sa diversité. Près d’une centaine de toiles, aquarelles, projets et affiches, provenant pour la plupart de collections privées jamais révélées au public, de musées et galeries, concourent à reconstituer le parcours d’un sincère aventurier de l’art, profondément attaché à Marseille et à la Provence.

Consulter